AMASSER

Prononciation : a-mâ-sé
Nature : v. a.

1Faire un amas. Amasser des provisions, des matériaux. Ce spectacle amassait la foule.
Le jeune Hartsoeker amassa en secret le plus d'argent qu'il put : il le dérobait aux divertissements qu'il eût pris avec ses camarades , FONTEN. , Hartsoeker.
L'abondance est si grande qu'il faut amasser les restes [des pains multipliés par J.-C.] , MASS. , Confér. Communion.
Ce général du sénat, qui voulait tirer la guerre en longueur pour avoir le temps d'amasser de plus grandes forces, passa d'Italie en Épire , VERTOT , Révol. rom. XIII, 267
Vingt mille hommes, archers et frondeurs, qu'il avait amassés dans sa province , VAUGEL. , Q. C. 589
2Absolument. Thésauriser.
La vieillesse chagrine incessamment amasse , BOILEAU , A. P. III Absolument, mais avec un sens général.
Par mon propre bras elle amassait pour lui , CORN. , Nic. IV, 2 Voltaire a condamné ce vers, disant : Amasser quoi ? Mais amasser peut être employé absolument comme beaucoup d'autres verbes.
3Fig. Amasser des preuves. Il amassait sur sa tête les malédictions du ciel. 4S'amasser, v. réfl. Les eaux pluviales s'amassent dans cette citerne. La foule, le monde s'amassait autour de lui.
Et ce qu'on voit de peuple autour d'eux s'amasser, Frémit de leur audace et les laisse passer , CORN. , Othon, IV, 7
Dans le XVIIe s. amasser avait le même sens que ramasser présentement. Dans la 1re éd. du Dict. de l'Académie, amasser est défini : Relever de terre ce qui est tombé, amasser ses gants, amasser un papier. La Fontaine a dit :
L'un se baissait déjà pour amasser la proie , LA FONT. , Fabl. IX, 9 Dans le Berry, amasser signifie encore ramasser ; mais la langue a varié, et aujourd'hui l'usage a séparé amasser de ramasser, et l'on dit ramasser ses gants, ramasser un papier (voy. SYN.).
1° AMASSER, RAMASSER. C'est faire un amas. Mais amasser indique simplement l'idée d'amas, tandis que ramasser marque les soins qu'on a pris, la peine qu'on a eue pour rassembler les choses. On amasse de l'argent, quand on en acquiert successivement. On en ramasse de tout côté, dans un besoin pressant, et pour une affaire qui en exige. 2° AMASSER, ENTASSER, ACCUMULER, AMONCELER. Amasser, c'est réunir ensemble des choses de même nature : un amas de blé, de foin. Entasser, c'est faire un amas de forme déterminée : un tas de blé, de foin. Accumuler, c'est joindre amas sur amas : on accumule des richesses, des héritages. Amonceler, c'est faire une accumulation, en désordre, de choses mêlées : amonceler des ruines, des cadavres. XIIe s.
Mais les armes et la despuille Firent coillir et amasser , Chron. des ducs de Norm. t. III, p. 216
Nous ferons amasser princes et vavassors, Chevaliers et sergens, les granz et les menors , Sax. XXVII
XIIIe s.
Uns vilains entules et riches, Qui moult estoit avers et chiches, Qar de despendre n'avoit cure, En l'amasser ot mis sa cure , Ren. 4967
D'oisiaus chantans avoit assés Par tout le vergier amassés , la Rose, 678
Car cil qui richeces amassent , ib. 5156
XIVe s.
Ils amassent et amoncellent un secret et couvert courroux en leurs cuers , Ménagier, I, 6
XVe s.
Pour ce vous vueil je requerir Qu'il vous plaise de me tollir Les maux que m'avez amassez , CH. D'ORL. , Bal. 40
Et à l'exemple des vaillants anciens.... ne luy chailloit de tresor amasser , Bouciq. I, ch. 2
Quand le duc Albert de Baviere.... entendit que le duc d'Irlande estoit venu loger et amasser.... en sa ville de Dourdrech, si pensa sus un petit , FROISS. , II, III, 80
Amasser une armée , COMM. , VI, 6
À Arras il amassoit gens tant qu'il pouvoit , COMM. , III, 2
XVIe s.
Ils se baissent à terre pour amasser [ramasser] en du linge son ordure , MONT. , I, 110
Qui sçauroit le poids d'un sceptre ne daigneroit l'amasser quand il le trouveroit à terre , MONT. , I, 330
Cette prevoyance d'amasser et espargner pour le temps à venir , MONT. , II, 186
Je feis sortir de sa playe l'ordure qui s'y amassoit , MONT. , II, 193
Il estoit homme trape, bien amassé, et mesme qui savoit bien jouer des couteaux , DESPER. , Contes, L.
Tout artifice pour amasser argent y estoit permis aux esclaves , AMYOT , Lyc. et Numa comp. 4
Ayant receu le royaume d'un peuple nouvellement amassé, qui ne luy contredisoit en rien.... , AMYOT , ib. 9
Le sable que les undes de la mer y amassoient et entassoient , AMYOT , Marius, 25
Ilz s'amasserent en grosse trouppe, et s'en allerent dans la riviere , AMYOT , ib. 32
Il amassa ces lettres et papiers de Sertorius en un monceau, et les brusla toutes , AMYOT , Sertor. 41
La bastine de son cheval tumba à terre toute ensanglantée, et un page de celuy qui l'avoit frappé l'amassa , AMYOT , Artax. 13
La femme du Font enquise par lui où estoit son mari, respondit assez brusquement qu'il amassoit des chastaignes à S. Christol , D'AUB. , Hist. II, 60
À (voy. à) et masse ; bourguig. emassey ; provenç. amassar ; espagn. amasar ; ital. ammassare.