ameliorer

Prononciation : a-mé-li-o-ré

1V. a. Rendre meilleur. Leurs travaux ont amélioré le sol. Cet événement a amélioré sa fortune. 2Dans l'ancienne chimie, améliorer un métal, l'épurer. 3S'améliorer, v. réfl. Devenir meilleur. Sa santé, sa conduite s'améliore de jour en jour. XIIe s.
Car or savum bien senz devise Que Deus nos a toz regardez ; Tant nos somes ameillorez, Que reial sumes ; mult vait bien , BENOIT , II, 14971
XVIe s.
La terre est ameilleurée par la marne l'espace de dix ou trente ans , PALISSY , 329
L'eau y charrie de la graisse tant fertile, que le fonds s'en emmeliore beaucoup , O. DE SERRES , 95
À (voy. à) et meilleur. AMÉLIORER. - REM. On a dit aussi améliorir.
Je me suis occupé, depuis que vous n'avez été ici, à de petits soins qui améliorissent la terre de Chaseu , BUSSY-RABUTIN , Lett. à Mme de Sév. 19 décembre 1686 On pourrait profiter de ces deux formes pour leur assigner un emploi particulier. Améliorer serait actif, et signifierait rendre meilleur ; améliorir serait neutre, et signifierait devenir meilleur, comme grandir, devenir grand.
Ajoutez : L'ancienne langue avait le simple : XIIe s.
Par une nuit, quant il estoit plus tost leveiz por meodreir les luminaires , li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 158 Dans cette vieille forme se montre le d qui est dans mieudre, représentant du lat. melior.