allegresse

Prononciation : a-lé-grè-s' ; quelques-uns disent al-lé-grè-s', moins bien
Nature : s. f.

1Joie qui éclate. Des transports d'allégresse.
Je me suis étonné de son peu d'allégresse , RAC. , Phèd. IV, 1
Il veut que d'un festin la pompe et l'allégresse Confirment à leurs yeux la foi de nos serments , RAC. , Brit. V, 1
Sa frayeur a paru sous sa fausse allégresse , CORN. , Pomp. III, 1
Avec une allégresse aussi pleine et sincère , CORN. , Hor. II, 3
Jamais nous ne goûtons de parfaite allégresse ; Nos plus heureux succès sont mêlés de tristesse , CORN. , Cid, III, 5
Cet amour les comble d'allégresse , CORN. , ib. I, 2
Et mon âme en a pris une allégresse extrême , MOL. , D. Garc. II, 5
Dans vos yeux doit briller l'allégresse , MOL. , l'Étour. V, 3
2Les sept allégresses, certaines prières à la Vierge dans lesquelles on exprime les différents sujets de joie qu'elle a eus. XVIe s.
Il vouloyt, pour declairer l'excès de son alegresse pour cestes bonnes nouelles, faire, quoy que il coustast, quelque chouse spectable , RAB. , Sciomachie.
Je l'ai veu par delà 60 ans se mocquer de nos alaigresses [agilités] , MONT. , II, 17
L'alaigresse [vigueur, santé....] où je suis, le plaisir et la force , MONT. , I, 82
Je vouldrois jouir, selon la condition de mon aage, de leur alaigresse et de leurs festes , MONT. , II, 78
À cett' heure le chagrin predomine en moy, à cett' heure l'alaigresse , MONT. , II, 324
Il arriva en son camp le 4 juillet, où fust faict grandissime allaigresse pour sa reconvalescence , CARL. , IV, 31
Sonnez, trompette, une allaigresse ; car vous ferez tantost bonne chere , CARL. , V, 7
Et sur cette allegresse il me donna congé , CARL. , VII, 6
Allègre ; bourguig. aulegresse ; provenç. allegresa, alegreza ; anc. espagn. alegreza ; ital. allegrezza.