ALIGNER

Prononciation : a-li-gné et non ali-nié, prononciation vicieuse de quelques-uns
Nature : v. a.

1Ranger sur une ligne droite. Aligner des maisons.
Nous alignons chaque pièce à la règle , J. J. ROUSS. , Ém. v.
2Disposer en ligne droite. On alignera successivement les rues. Aligner les troupes. 3Fig. Aligner ses phrases, ses mots, écrire, parler avec recherche et prétention. 4En termes de vénerie, couvrir, en parlant du loup. Un loup aligne une louve. 5Terme de marine. Dans les constructions navales, disposer certaines parties suivant une ligne droite ou courbe, selon les circonstances. 6S'aligner, v. réfl. Se ranger sur une même ligne. 7Populairement. S'aligner, se battre en duel. XIIe s.
Si font les mençonges rimer Et les paroles alinier , Roman du Hen, éd. FR. MICHEL, p. 48
XIIIe s.
Lors commença en [on commença] à aliner les nés et les galies por movoir , VILLEH. , XXXIV
Tybert li chaz, n'en dotez mie, Sera o vous par compagnie, Et Ysengrin et sa mesnie Qui moult est bele et alignie , Ren. 26322
Si ot [Beauté] le vis [visage] cler et alis, Et fu greslete et alignie , la Rose, 1007
XIVe s.
Droit qui tout adresse et aligne, Et qui ne fait riens fors à ligne.... , BRUYANT , dans Ménagier, t. II, p. 28
XVIe s.
Et prenoit luy-mesme la peine de faire planter les paux, aligner le cordeau, niveler, etc. , CARL. , I, 31
Qu'il s'esbahissoit qu'il n'avoit encores mis en l'allignement de ses fortifications, avec la haute et la basse ville et les fauxbourgs, toute la banlieue ; qu'il faudroit plus de dix mille hommes pour garder tout ce qui estoit alligné et où il avoit fait planter les paux , BRUYANT , V, 4
Il commencea à faire aligner et tirer le cordeau pour la citadelle , BRUYANT , VI, 41
À et ligne (voy. ce mot) ; provenç. alinhar ; espagn. aliñar.