ALGORITHME

Prononciation : al-go-ri-tm'
Nature : s. m.

1En termes d'algèbre, procédé de calcul. 2Genre particulier de notations. Algorithme différentiel. XIIIe s.
Cette senefiance est apelée algorisme de le [la] quele nous usons de tels figures : 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1 , Comput, f. 15
Quatre parties sont d'angorisme, assembler, abatre, dividier, multeplier , ib.
XVe s.
Arismetique est science de gecter et compter par le nombre de angorisme et autre nombre commun , EUST. DESCHAMPS , Art de faire chansons.
XVIe s.
Avecques eulx [les Vénitiens] leur duc serenissime, Qu'on peut juger un chiffre [zéro] en algorisme , J. MAROT , I, 80
Terme grec signifiant nombre, avec l'article arabe, d'après Adelung et Étiene Quatremère ; d'après M. Reinaud, d'al Korismi, le Kharismien, célèbre mathématicien arabe, qui vivait sous le calife Almamoun, dans le premier tiers du IXe siècle ; étymologie bien préférable, puisqu'elle rend compte du g. Au XIIIe siècle, algorithme signifiait l'arithmétique avec les chiffres arabes.