ALERTE

Prononciation : a-lèr-t'
Nature : loc. interj.

Debout, garde à vous. Alerte ! alerte ! voici nos gens qui accourent.
Alerte, cet homme peut nous échapper à tous les moments , RETZ , III, 97
Melac avait réussi à faire peur de son nom et à tenir alerte vingt lieues, à sa portée, de pays ennemi , SAINT-SIMON , 110, 191
XVIe s.
Le pilot, prevoyant ung grain, commenda tous estre à l'herte, tant nauchiers et mousses que nous aultres voyagiers , RAB. , Pant. IV, 18
Eschylus a beau se tenir à l'airte, le voylà assommé d'un toict.... , MONT. , I, 74
Et se contenta d'avoir cinq cents bons chevaulx d'eslite, pour se tenir allerte, et secourir à propos ceulx qu'il verroit en avoir plus grand besoin , CARL. , VIII, 36
Ital. all'erta ; espagn. et portug. alerta ; de l'ital. all', à la, sur la, et erta, côte, pente, mot à mot, être sur un lieu éminent d'où l'on voit tout ce qui se passe à l'entour ; de là être vigilant, prêt, sur ses gardes ; de là donner une alerte, c'est-à-dire appeler à la vigilance. Erta est le féminin du participe erto, qui veut dire dressé, élevé, et qui est une abréviation de eretto, même signification, du verbe erigere ou ergere, qui est le français ériger (voy. ÉRIGER). Appel à la vigilance ; inquiétude subite. Donner une alerte. Avoir une alerte. Dans une alerte.
La souris ne sort de son trou que pour chercher à vivre ; elle ne s'en écarte guère, y rentre à la première alerte.... , BUFF. , Souris.
Alerte 1. 1Qui est vigilant, qui se tient sur ses gardes.
Notre chat vit de loin Son rat qui se tenait alerte et sur ses gardes , LA FONT. , Fab. VIII, 22
Combien j'ai sans cesse l'oreille alerte ! , J. J. ROUSS. , Ém. II
2Prompt à voir et à saisir. Les fripons sont toujours alertes.
À Colin toujours alerte, Ne faites pas les yeux doux , BÉRANG. , Mère av.
3Vif, agile. Ce garçon, cette jeune fille est très alerte. Trajet de trois jours pour des gens alertes. Domestique peu alerte. Alerte, 1.