AINE

Prononciation : ê-n'
Nature : s. m.

Le pli de la cuisse au bas du ventre.
Des taureaux auxquels ils [les bourreaux] mirent dans l'aine des fers ardents , VOLT. , Phil. V, 81
XIIe s.
Si le navrunt el aine.... , Job, 444
XIIIe s.
N'onc por Adonis n'ot tel paine, Quant li senglers l'ot mors en l'aine, Dont il morut à grant hascie , la Rose, 10550
Wallon, ine et ewez ; provenç. mod. lengue, pour l'engue ; espagn. engle ; ital. inguine ; d'inguen, aine ; sanscr. anji, parties honteuses. 1Technologie. Petit bâton qu'on passe dans la tète des harengs destinés à être fumés. 2Aine et demi-aine, pièce de peau de mouton qui sert à joindre une éclisse et une têtière dans un soufflet d'orgue.