AGRICULTEUR

Prononciation : a-gri-kul-teur

1S. m. Celui qui cultive la terre. 2Adj.
[Il] abandonne pour moi le soc agriculteur , M. J. CHÉN. , Cyrus, III, 2
Des lexicographes ont attaque agriculteur comme néologique et barbare. C'est un néologisme en effet ; car agriculteur n'a commencé à se dire que dans le XVIIIe siècle, et Voltaire s'en est souvent servi. Mais ce n'est point un terme barbare ; on dit que culteur n'est pas français : en effet ; mais agri ne l'est pas davantage, et cette objection frapperait agricole que l'on recommandait en place. Agriculteur est la transcription du latin agricultor, qui est une formation très correcte. AGRICULTEUR, CULTIVATEUR, COLON. L'agriculteur est celui qui s'occupe d'agriculture ; il se dit par rapport à la campagne en général ; il se prend adjectivement, et l'économie politique distingue les peuples agriculteurs des peuples chasseurs et pasteurs. Cultivateur se dit par rapport à un champ particulier qu'on exploite ; il désigne celui qui laboure, qui sème, qui taille, qui récolte. Aussi dit-on un petit cultivateur, et non un petit agriculteur. Le colon fait partie de la population des campagnes ; il y habite : voilà tout ce que le mot indique. Agricultor, de ager, champ (voy. AGRESTE), et cultor, qui cultive, de cultum, supin de colere, cultiver (voy. CULTE).