agrementer

Prononciation : a-gré-man-té
Nature : v. a.

Orner d'un agrément.
Coiffés et poudrés, avec des boucles et des noeuds, en cravates et manchettes de dentelle, en habits et vestes de soie feuille-morte, rose tendre, bleu céleste, agrémentés de broderies et galonnés d'or, les hommes sont aussi parés que les femmes [dans les salons de Louis XIV, à Versailles] , TAINE , les Origines de la France contempor. t. I, p. 133 Par extension.
Trois francs 75 centimes, dont le détenu a le droit chaque mois de disposer à la cantine pour agrémenter sa position , Journ. offic. 19 mai 1876, p. 3405, 3e col.