AGIR

Prononciation : a-jir. Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir
Nature : v. n.

1Faire quelque chose. Le moment d'agir est venu. Il faut agir et non délibérer. Il sait mieux parler qu'agir. Tout le mérite de la vertu consiste à agir. Rester sans agir. Homme que l'ambition seule fait agir.
[Un grand homme] il a fait, il a agi avant que de savoir, ou plutôt il a su ce qu'il n'avait jamais appris , LA BRUY. , 2
Il n'y a point de péché qui ne méritât des larmes éternelles, si la divine miséricorde n'agissait en notre faveur , BOURD. , Pensées, t. I, p. 343
Ils se livrent au penchant naturel, ils suivent l'attrait, ils entreprennent, ils agissent.... , BOURD. , ib. p. 280
Ils croient et pour cela ils agissent ; et, parce qu'ils agissent, leur foi croît à mesure , BOURD. , ib. p. 178
Un défaut qui empêche les hommes d'agir, c'est de ne sentir pas de quoi ils sont capables , BOSSUET , Pensées chrét. 33
Ce n'est pas notre intérêt qui nous fait agir , PASC. , Prov. 8
Laissons donc agir ce serpent et cette Éve , PASC. , édit. Cous.
La foi qui n'agit point, est-ce une foi sincère ? , RAC. , Athal. I, 1
La sagesse seule agissait en eux , FÉN. , Tél. v.
Ma vertu tout entière agit sans s'émouvoir , CORN. , Cinna, IV, 6
La force et la vengeance agiront à leur tour , CORN. , Sertor. II, 5
Fais agir ta constance en ce coup de malheur , CORN. , Cid, II, 3
En vain on fait agir la force ou la prudence , CORN. , ib. II, 3
Rends-moi mon Curiace ou laisse agir ma flamme , CORN. , Hor. IV, 5
C'est lui qui de Pyrrhus fait agir le courroux , RAC. , Andr. III, 4
2Opérer un effet, produire une impression. Les plantes qui agissent le plus énergiquement. Les remèdes agissent moins vite que les maux. Laisse agir le remède. L'état de l'atmosphère agit sur les hommes. Rien n'agit plus puissamment sur la multitude que la superstition.
Toutes les autres grâces qui sans ce brillant et sans ce bruit agissent intérieurement sur l'âme.... , BOURD. , Pensées, t. II, p. 118
Cela vous persuade que le péché est détruit, lorsqu'il vit en nous plus que jamais, lorsqu'il y agit et qu'il y domine , BOURD. , ib. t. I, p. 390
Dans la dévotion même, il y a toujours, si l'on n'use d'une extrême vigilance, quelque chose d'humain et un fond de notre nature corrompue qui s'y glisse et qui agit imperceptiblement , BOURD. , ib. p. 433
Le temps avait agi , LA FONT. , Matr.
Et le ciel qui pour moi fit pencher la balance, Dans ce temps-là sans doute agissait sur son coeur , RAC. , Esth. I, 1
Il ne veut point sur lui faire agir sa justice , CORN. , Poly. III, 2
3Négocier, s'employer en quelque affaire.
Il agit beaucoup auprès de l'archevêque de Chieti , BOSSUET , Lett. quiét. 253
L'intérêt va faire agir le Sénat , BOSSUET , Hist. II, 12
Mais songe à bien agir pour moi , MOL. , l'Étour. I, 10
On fit agir tant de femmes, qu'il y eut, après la bulle, plus de jansénistes que jamais , VOLT. , Louis XIV, 37
Ils servent à l'envi la passion d'un homme Qui n'agit que pour soi, feignant d'agir pour Rome , CORN. , Cinna, III, 1
Agis de ton côté, je la laisse avec toi , CORN. , Héracl. IV, 5
Il fit agir Pompée et son autorité , CORN. , Pomp. I, 3
... il me reste un moyen De faire agir pour toi son crédit et le mien , CORN. , Cinna, I, 4
4Se comporter de telle ou telle manière. Agir avec toute la rigueur du droit. Agir en citoyen. Vous avez agi en ami. Agir sagement. Il n'a pas bien agi à votre égard. Il a mal agi dans cette circonstance.
Est-ce là agir en père ? Agissez donc enfin, madame, en souveraine , CORN. , D. Sanche, III, 4
Tout chrétien qu'on est, on agit en païen , BOURD. , Pensées, t. I, p. 210
.... qui, dans toutes leurs paroles et dans toutes leurs manières d'agir, prennent soigneusement garde à n'offenser personne , BOURD. , ib. p. 197
Cet esprit religieux et pieux me fera toujours résoudre, toujours agir avec moralité, avec modération et retenue, avec droiture de coeur, avec réflexion et avec sagesse , BOURD. , ib. p. 413
Les criminels doivent agir différemment envers un juge qu'ils ne feraient avec un père , BOSSUET , Pensées détachées, 21
5Agir contre, lutter contre.
Or, encore une fois, quand il nous verra agir contre ses ennemis et pour ses intérêts, nous abandonnera-t-il ? , BOURD. , Pensées, t. I, p. 375
6Agir, poursuivre en justice. Agir contre quelqu'un. S'AGIR, v. réfl. Il ne s'emploie que sous la forme impersonnelle : il s'agit, il s'est agi, il s'agissait, il s'agirait. Je ne voulais pas qu'il s'agît de cette affaire, qu'il s'en fût agi ; je n'ai pas voulu qu'il s'en soit agi. Il s'agit de vos intérêts. Il s'agit de la gloire du peuple romain. Il s'agit de vous en cette affaire. Voici ce dont il s'agit. De quoi s'agit-il ? Il s'agit du salut de l'État. Avec de et un infinitif : Il s'agit de savoir, il ne s'agit pas seulement de parler. Avec que et le subjonctif : Il ne s'agit pas que vous écriviez, il faut que vous alliez vous-même. Avec si : Il ne s'agit point s'il viendra ou ne viendra pas.
La vie d'un seul homme n'est rien, quand il s'agit d'assurer celle de tant de rois , FÉN. , Tél. XX
Quand il s'agissait de traiter avec ce souverain maître et d'aller à lui.... , BOURD. , Pensées, t. I, p. 424
S'il s'agissait ici de le faire empereur , CORN. , Héracl. IV, 1
Ô ciel ! puisqu'il s'agit de mort, fais-moi la grâce de n'être point pris pour un autre , MOL. , le Fest. II, 10
S'agissant, loc. conj. Vu qu'il s'agit, puisqu'il s'agit : bonne locution, et qui abrége beaucoup.
La même retenue devenait impossible à conserver, s'agissant d'accusations énormes portées contre lui , SAINT-SIMON , 502, 78
J'en ferai d'autant moins de difficulté [de vous écrire notre conversation], que, s'agissant d'un prince pour lequel j'ose disputer avec vous-même de respect, rien de tout ce que je pense ne pourra vous blesser , SAINT-SIMON , 265, 46
J'ai rassemblé ces autres acceptions de que, parce que, s'agissant d'une particule d'un si grand usage, j'ai cru.... , R. DESMARAIS , Tr. X, § 17
Et vouloir ôter au pape la puissance avant l'assemblée où l'on voulait, disait-on, lui faire son procès, n'était-ce pas un trop inique préjugé, surtout ne s'agissant pas d'un crime personnel du pape, mais de la doctrine qu'il avait reçue de ses prédécesseurs depuis tant de siècles ? , BOSSUET , Variat. 5
1. Ne dites pas : votre frère en a mal agi envers moi ; dites, votre frère a mal agi envers moi, ou en a mal usé. On voit, dans une lettre de Racine à son fils, qui était fort jeune, qu'il le reprend d'avoir dit en agir pour en user bien ou mal avec quelqu'un. Bouhours, qui condamne expressément cette façon de parler, dit que plusieurs provinciaux s'en servent. 2. Ne dites pas : l'affaire dont s'agit ; dites, l'affaire dont il s'agit ; il ne peut pas être supprimé. 3. On dit agir d'autorité, et non pas agir de puissance, comme l'a dit Corneille :
Agissez donc, seigneur, de puissance absolue , VOLT. , sur Pertharite, a. IV, sc. 3 La critique de Voltaire est trop rigoureuse.
4. Les grammairiens disent que s'agir n'est pas usité ; cependant on ne voit pas pourquoi on ne dirait pas : Il doit s'agir d'affaires importantes dans cette réunion.
XVIe s.
Si l'imaginer et desirer un agir plus noble que le nostre, produisoit la repentance.... , MONT. , III, 268
La dignité de la cause qui s'agit [dont il s'agit] est aussi quelquesfois telle, et la qualité des associez si grande, que.... , LANOUE , 566
Agere ; terme grec signifiant pousser, presser ; sanscrit, aj, mouvoir. Agir ne paraît d'abord que dans des textes du XVIe s. Cependant on a peine à croire qu'il ne soit pas plus ancien. Ce qui le fait penser, c'est le changement de conjugaison : au XVIe s. agere aurait donné ager ; et agir, qui suppose un verbe agire, doit remonter au temps où le latin était remanié pour devenir du français. AGIR. - REM. 1. Ajoutez : En agir, condamné par Racine et Bouhours, l'est justement ; car on ne peut pas dire agir de, tandis qu'on dit user de, ce qui justifie en user. Les exemples suivants sont donc des fautes.
Les conjurés en agissent rondement les uns avec les autres , VOLT. , Lett. à d'Argental, 16 juill. 1764
On s'en rapporta.... à la pluralité des voix, et on ne pouvait en agir autrement , VOLT. , t. XLVI, p. 412, éd. Beuchot.
C'est ainsi qu'en agiraient les royalistes , CHATEAUBR. , t. XXIX, p. 71, éd. Pourrat.
Il avait un second motif d'en agir ainsi , THIERS , Hist. du Consulat et de l'Empire, t. XIII, p. 306
Il faut voir comment, dans une lettre ferme, il [Boissonade] remit au pas Chateaubriand ou l'éditeur de Chateaubriand qui en avaient agi trop lestement avec lui , STE-BEUVE , Constitutionnel du 28 sept. 1863 M. Cousin se sert de cette forme, Traduction de Platon, t. III, p. 204 et 292. Dans toutes ces phrases, pour les rendre correctes, il suffit de supprimer en. Au reste la faute est ancienne. Voici le passage où Racine la relève : Petite critique sur un mot de votre dernière lettre. " Il en a agi avec toute la politesse du monde, " il faut dire : il en a usé. On ne dit point : il en a bien agi, et c'est une mauvaise façon de parler (Lexique, éd. Paul Mesnard).