AGILE

Prononciation : a-ji-l'
Nature : adj.

Qui a facilité à agir, à se mouvoir, dispos, léger, souple. Un homme robuste, agile. Un pas agile. Une main agile. Une langue agile.
Prenez vos plumes sacrées, vous qui composez les annales de l'Église : agiles instruments d'un prompt écrivain et d'une main diligente, hâtez-vous de mettre Louis avec les Constantin et les Théodose , BOSSUET , Le Tellier.
Il [l'amour] rend agile à tout l'âme la plus pesante , MOL. , Éc. des f. III, 4
XIVe s.
Agonie [exercice], agonization, agonizement sont une chose la quelle est exercitation pour faire les corps agiles et fors , ORESME , Thèse de Meunier.
XVe s.
Or ça, Jehanne, ma doulce fille, Vollez vous donques estre armée ? Vous sentez vous assez agille Que vous n'en soyez pas grevée ? , Bibl. des Ch. 4e série, t. V, p. 362
XVIe s.
La beaulté des vaisseaux de Demetrius n'empeschoit point qu'ilz ne fussent bons et agiles pour combatre , AMYOT , Démétr. 60
Agilis, de agere, agir (voy. AGIR). Agile est un mot introduit dans la langue au XIVe siècle, peut-être par Oresme ; s'il y était entré d'origine, agilis, ayant l'accent sur ag, aurait donné aile ou ele, comme fragilis a donné freile ou frele.