AGATE

Prononciation : a-ga-t'
Nature : s. f.

1Variété de quartz ou cristal de roche ; c'est de la silice à peu près pure, à cassure terne et cireuse, de couleurs variées après le poli.
Ces pierres, soit agates, soit espèces de marbres et de cailloux, sont fort communes , VOLT. , Sing.
2Tout ouvrage en agate. Il y a dans ce musée une collection d'agates très précieuses. 3Instrument dans lequel est enchâssée une agate, et qui sert à brunir l'or. XIIIe s.
Et ciers bericles et filates, Jaspes, topaces et acates , Fl. et Bl. 659
XVIe s.
Acathe où du soleil le signe est imprimé.... Cher present que je donne à toi, chere guerriere , RONS. , 244
Tertres d'agathe blanc, petits gazons de laict , RONS. , 286
De tels vers fut son epitre achevée, Puis la scella d'une agathe engravée , RONS. , 633
Terme grec signifiant agate, ainsi appelée d'un fleuve de Sicile, près duquel cette pierre abondait.