AFFUBLER

Prononciation : a-fu-blé
Nature : v. a.

1Habiller d'une manière irrégulière, bizarre, ridicule.
Ce fut elle [la maréchale de Villeroy] qui sans y penser affubla M. de Brissac de ce bonnet qu'ils ont mis [dans leurs armes] , SAINT-SIMON , 10, 115
2S'affubler, v. réfl. Il s'était affublé d'un costume singulier. XIe s.
Afublez est d'un mantel zabelin , Ch. de Rol. XXXIV
XIIe s.
[Il] afublé ot un petit mantel gris , Ronc. p. 14
Il fu bien afublez d'une pelice vaire , Sax. XXX
À la curt en ala, quant il i fu mandez ; Par desus le surpliz s'est de l'estole armez, D'une chape à canoine par desus afublez , Th. le Mart. 37
XIIIe s.
Lors prent li air son mantel inde, Qu'il vest trop volentiers en Inde, Si s'en afuble, et si s'apreste De soi cointir et faire feste , la Rose, 18215
Si tost com povreté l'afuble De son hideus mantel onuble.... , ib. 4811
El [pauvreté] n'avoit plus que afubler, Grant loisir avoit de trembler , ib. 453
Quant les borgoises du chastel, Affublées de lor mantel , RUTEB. , II, 177
XVe s.
Affublé d'un mantel , FROISS. , II, II, 30
Philippe se leva moult tost et affubla une gonne , FROISS. , II, II, 192
La damoiselle fut affublée par son serviteur d'un seau d'eau et de cendres , LOUIS XI , Nouv. XXXVII
Si ce ne fust pas l'amour de vos bons amis, je vous ferois affubler la prison de ceans , LOUIS XI , ib. XCIV
XVIe s.
Il s'en va le coiffer comme d'un chapeau d'albanois, le lui affublant du costé qu'il estoit rompu , DESPER. , Contes, XXII
Puis s'affubla la teste avec sa robbe , AMYOT , Démosth. 42
Luy s'estoit retiré à part, sans lumiere, gisant la teste affublée, de peur de voir personne , AMYOT , Crassus, 52
Puis un beau guimple affubla par dessus, Prime, dougé [délicat au toucher], filé de main sçavante , RONS. , 638
Generalement toutes les opinions superstitieuses dont sont affublés les enfans, femmes et esprits foibles , CHARRON , Sagesse, I, 41
Affubler est pour affibler, de af pour ad (voy. à), et fibula, boucle, diminutif de fiber, qui est à l'extrémité (voy. FIBRE) ; bourguig. effeublai ; normand, affluber ; picard, affuler ; wall. afûler ; ital. affibbiare ; bas-lat. affibulare, affiblare.