AFFIRMATION

Prononciation : a-fir-ma-sion ; de cinq syllabes en poésie
Nature : s. f.

1Action d'affirmer. J'avais besoin de votre affirmation pour croire ce fait. 2En termes de logique, caractère d'une proposition affirmative. L'affirmation est opposée à la négation. 3En termes de palais, assurance avec serment. Prendre acte d'affirmation. AFFIRMATION, AFFIRMATIVE. L'affirmation est l'action d'affirmer ; l'affirmative est une proposition qui a la propriété d'affirmer. Il soutint son affirmation, il soutint ce qu'il avait affirmé ; il soutint l'affirmative, il soutint la proposition qui affirmait une opinion. XIIIe s.
Et cix afirmemens doit estre provés par tesmoins ou par recort d'ommes , BEAUMANOIR , XXXIX, 48
XIVe s.
Et aussi comme affirmacion et negacion sont en la pensée ou entendement, semblablement et proporcionellement sont en l'appetit prosecution et fuite , ORESME , Eth. 171
Affirmatio (voy. AFFIRMER) ; provenç. affirmatio ; espagn. afirmacion ; ital. affermazione. Affirmation ne paraît être que du XIVe s. ; auparavant on a dit afirmement. AFFIRMATION. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
En ceste chose, se je trove appareilhiet lo cuer de ta dilection, ge ne travailherai pas en l'affermation , Li Dial. Grég. lo pape, 1876, p. 203