affuteur

Prononciation : a-fu-teur
Nature : s. m.

Chasseur à l'affût.
Presque tous les matins, avant le jour, il sortait pour surveiller les colleteurs et affûteurs , Gaz. des Trib. 6 mars 1874, p. 225, 4e col.
L'ours lève alors le gîte, et va donner en fuyant dans la ligne des affûteurs , Journ. offic. 21 oct. 1872, p. 6599, 3e col.
Reconnaître si elles [les populations armées] sont ou non organisées, et si elles doivent être considérées comme des ennemis loyaux ou de simples affûteurs, Confér. de Bruxelles, 1874, protoc. n° 14 , Journ. offic. 7 nov. 1874, p. 7437, 3e col.