ADOMESTIQUER

Prononciation : a-do-mè-sti-ké
Nature : v. a.

1Faire de sa maison.
Villars l'avait adomestiqué [Heudicourt], protégé, et lui avoit souvent donné de l'argent , SAINT-SIMON , 278, 10
2S'adomestiquer, v. réfl. Se faire de la maison. XVe s.
Par la douçour de doulz nourrissement S'aprivoisist mainte beste sauvage, S'adomesche.... , E. DESCHAMPS , dans RAYNOUARD
XVIe s.
Par ce moien le cardinal, de qui les meschancetez avoient esté odieuses auparavant, se reconcilia avec Sigismond ; s'etant adomestiqué, persuada à son cousin d'ouir messe tous les matins , D'AUB. , Hist. III, 506
À (voy. ce mot), et domestique ; provenç. adomesgar, adomesjar ; ital. addomesticare. L'ancienne forme française est adomescher ; adomestiquer a été refait postérieurement sur le latin.