ADJOINDRE

Prononciation : a-djoin-dr'

1V. a. Se conjugue comme joindre. Joindre une ou plusieurs personnes à une ou à plusieurs autres pour faire une chose. On lui adjoignit un aide. Il s'adjoignit un collègue. Ceux que la fortune lui avait adjoints pour compagnons. Adjoignez-vous des gens capables. 2S'adjoindre, v. réfl. Se faire associé. Il s'était adjoint à des voyageurs qu'il avait rencontrés. Adjoignez-vous à des gens capables. XIIIe s.
Por diverses oevres de misericorde que on feit et fera en ladite abaïe et en l'ospital ajouint , TAILLIAR , Recueil, p. 253
Por quei il sereit mis en faus gages, por ce qu'il aureit ajoint le cop au murtre , Ass. de Jér. 148
XIVe s.
La vie de ceulx qui oeuvrent selon vertu n'a mestier d'autre delettacion, qui à elle soit adjoncte, car tele vie a sa delettacion et son propre delit en soy et de soy meisme , ORESME , Eth. 19
XVIe s.
Le comte de Meurs se rendit chef de son armée, et y ajoingnit quelques places , D'AUB. , Hist. II, 460
Adjungere, de ad, à (voy. à), et jungere, joindre (voy. JOINDRE).