ADAPTER

Prononciation : a-da-pté
Nature : v. a.

1Ajuster une chose à une autre. Adapter un robinet à un tonneau. Adapter des ornements avec goût. Adapter son langage aux temps, aux lieux.
Les êtres distingués voudraient adapter le sort commun à leurs désirs , STAËL , Delph. 5e part. Fragm. 4
2S'adapter, v. réfl. Ce couvercle s'adapte bien au vase. Ce passage s'adapte mal au sermon. Les parties de l'univers s'adaptent si bien.... Ce vers s'adapte à la situation. XVe s.
Et la dicte sentence veue par les clercs, furent tous d'oppinion qu'elle se adaptoit contre le duc de Bourgoigne, Geste des nobles , VIRIVILLE , p. 140
XVIe s.
Et y seront adaptées promptement des compresses , PARÉ , XIII, 10
Adaptare, de ad, à, et aptare, de aptus, apte (voy. ce mot). ADAPTER. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
L'odor de ta boche en tel guise Sera come l'odor de pomes ; Et nous cete odor adaptomes Tot plainement à la doctrine , MACÉ , Bible en vers, f° 118, 1re col.