acrotere

Prononciation : a-kro-tê-r'
Nature : s. m.

1Piédestaux des figures que les anciens plaçaient sur les extrémités rampantes et aux sommets des frontons des temples.
Les pinacles, les acrotères du temple , VOLT. , Phil. V, 44
2Espèce de piédestaux que l'on met d'espace en espace dans les balustrades. Terme dérivé d'un mot grec signifiant placé à l'extrémité, pointu, du radical acr ou ac, qui signifie pointe (voy. ACIDE).