ACCUL

Prononciation : a-kul
Nature : s. m.

1Lieu où l'on est acculé, qui n'a point d'issue. Les voleurs, poussés dans un accul, y furent pris. 2Fig.
Pontchartrain fut fort blâmable de n'avoir point senti de quel accul de fortune il [Pelletier] l'avait tiré , SAINT-SIMON , 59, 140
3Le fond du terrier où les chiens poussent les renards, les blaireaux, etc. Le renard est à l'accul. 4En termes de marine, une espèce de crique trop petite pour les grands bâtiments. 5En termes d'artillerie, piquets qu'on enfonce en terre pour empêcher le recul du canon. À et cul.