ACCOMPAGNEMENT

Prononciation : a-kon-pa-gne-man
Nature : s. m.

1Il fut choisi pour l'accompagnement de la princesse.
La dernière de ces conférences [entre le maréchal de Boufflers et le prince d'Orange] fut plus nombreuse en accompagnement, et les suites se mêlèrent et se parlèrent avec force civilité , SAINT-SIMON , 49, 77
2Fig. Ce qui accompagne, ce qui est accessoire. Le mérite et son accompagnement ordinaire, l'estime publique. La figure principale de ce tableau aurait besoin de quelques accompagnements.
Quand il est seul et sans ces accompagnements , PASC. , P. div. 10
3En termes de blason, tout ce qui est hors de l'écu, comme les supports, le cimier. Porter des armoiries sans aucun accompagnement. 4Union des instruments avec la voix. Chanter avec accompagnement de plano.
Quel accompagnement sublime Pour les chants inspirés du barde audacieux Que le bruit du canon.... , LAMART. , Ép. à A. de Percev.
Un organiste lui a donné quelques leçons d'accompagnement , J. J. ROUSS. , Ém. V Une leçon d'accompagnement est celle où l'on enseigne l'art d'accompagner et non pas celle où l'on accompagne. C'est une faute grave, quoique très commune chez les jeunes pianistes, surtout celles qui sont un peu avancées, d'appeler leçons d'accompagnement celles qui leur sont données par un violoniste qui joue avec elles. C'est presque toujours une leçon de style ou une leçon d'ensemble donnée par accompagnement. La longueur de la phrase explique, mais ne justifie pas une locution fausse.
5En chirurgie, accompagnement de la cataracte, matière blanchâtre et visqueuse qu'on a vue quelquefois autour du cristallin, et aussi lambeau de la membrane cristalline devenue opaque. XIIIe s.
Et aucune fois fait on tex acompaignemens, parce que li uns a plus de paine en aministrer les besongnes de le [la] compaignie que li autres , BEAUMANOIR , XXI, 33
Accompagner.