academicien

Prononciation : a-ka-dé-mi-siin ; en vers, il est de six syllabes ; par exemple, dans l'épigramme de Piron : Ci-gît
Nature : s. m.

1Philosophe de la secte de l'Académie. Cicéron était académicien. 2Celui qui fait partie d'une société de gens de lettres. De zélés académiciens. Les réceptions de nouveaux académiciens.
Il fit lever le plan de cette mer [Caspienne], et, grâce à ce conquérant académicien, on en connut enfin la véritable figure , FONTENELLE , Czar Pierre.
Il possédait souverainement les qualités d'académicien, c'est-à-dire, d'un homme d'esprit qui doit vivre avec ses pareils, profiter de leurs lumières et leur communiquer les siennes , FONTENELLE , Dodart.
Académicien a quelquefois un féminin. L'Académie de peinture a nommé quelques femmes académiciennes. Il y a en Italie des académiciennes. ACADÉMICIEN, ACADÉMISTE. Le premier se dit de celui qui est d'une académie de gens de lettres, et le second de celui qui est d'une académie où l'on apprend à monter à cheval, à tirer des armes, etc. Cette distinction s'est introduite assez tard ; la comédie de Saint-Évremond contre l'Académie était intitulée la comédie des Académistes. Académie.