ABREUVAGE

Prononciation : a-breu-va-j'
Nature : s. m.

Action d'abreuver. L'abreuvage des chevaux. XVIe s.
Aux prairies, sur toutes à celles d'abbruvage [qu'on arrose], les fumiers de telle volaille sont de grande utilité , O. DE SERRES , 98
Abreuver ; provenç. abeuratge, boisson.