ABOYANT, ANTE

Prononciation : a-bo-ian ou aboi-ian, iante', la prononciation varie
Nature : adj.

1Qui aboie. Meute aboyante. 2Fig.
Comme l'oiseau du ciel qui vient en tournoyant Enivrer son regard sur ce gouffre aboyant , LAMART. , Chute du Rhin.
3Fig. Qui postule, qui ambitionne.
Cette abbaye causa tant d'envie que les aboyants, outrés de la voir donner ainsi, se mirent à chercher ce que c'était que cet abbé de Chavigny , SAINT-SIMON , 260, 234