ABLUTION

Prononciation : a-blu-sion
Nature : s. f.

1Action d'abluer. Dans la messe, l'ablution désigne le vin que le prêtre prend après la communion, ainsi que le vin et l'eau qu'on verse sur ses doigts et dans le calice après qu'il a communié.
M. de Metz, ayant pris la première ablution et voyant au volume des petites burettes qu'il restait peu de vin pour la seconde, en demanda davantage , SAINT-SIMON , 329, 62
2Pratique religieuse qui consiste à se laver diverses parties du corps. Se purifier par une ablution. Faire une ablution.
Combien toutes ces ablutions et ces expiations remplissaient l'esprit de superstitions , FONTEN. , Oracl. I, 15
XVIe s.
Les indulgences font du sang des martyrs ablution des péchés , CALV. , Inst. 523
Et subit lui fait ablution d'Egyptiac, avec un petit d'eau de vie , PARÉ , VIII, 15
Ablutio, d'abluere, abluer.