RÉCHAUFFER

Prononciation : ré-chô-fé
Nature : v. a.

1Chauffer ce qui était refroidi.
Et, sans considérer quel sera le loyer D'une action de ce mérite, Il l'étend [le serpent engourdi de froid] le long du foyer, Le réchauffe, le ressuscite , LA FONT. , Fabl. VI, 13
On les fait réchauffer [les eaux de Vichy] dans le puits le plus bouillant de ceux qui sont ici [à Bourbon] , SÉV. , 25 sept. 1687
La mère les mène avec la même sollicitude que la poule mène ses poussins, elle les réchauffe sous ses ailes.... , BUFF. , Ois. t. III, p. 202 Fig.
Vous animez le médisant [en l'écoutant], vous réchauffez le serpent qui pique, afin qu'il pique plus sûrement , FLÉCH. , Dauphine.
Quels hommes que ces missionnaires qui réchauffèrent de leur sang les sillons glacés de la nouvelle France ! , CHATEAUBR. , Génie, IV, IV, 8
Fig. C'est un serpent que j'ai réchauffé dans mon sein, c'est un ingrat qui tourne contre moi mes propres bienfaits.
2Il se dit quelquefois simplement pour échauffer.
... quand l'aquilon nous souffle la froidure, Ces chênes, ces ormeaux, dont les feuillages verts Rafraîchissaient l'été, réchauffent nos hivers , DELILLE , Trois règn. I
3Fig. Exciter la chaleur de coeur.
Réchauffez un coeur glacé sous la jalousie, remuez toutes ces fausses imaginations , SÉV. , 17 juill. 1680
J'irai, Seigneur, dans vos temples Réchauffer par mes exemples Les mortels les plus glacés , J. B. ROUSS. , Odes, I, 10 Exciter le zèle. Ses amis s'étaient refroidis, mais cette bonne nouvelle les a réchauffés Ranimer, en parlant de sentiments.
Cela est divin et réchauffe la foi , SÉV. , 611
Mme de Coulanges.... se propose de jouir cet hiver de votre voisinage et de réchauffer votre ancienne amitié , SÉV. , à Mme de Grignan, 13 oct. 1680
Ce discours, que soutient l'embonpoint du visage, Rétablit l'appétit, réchauffe le courage , BOILEAU , Lutr. IV
Donner une plus grande chaleur.
Je suis au désespoir que vous ayez eu Bajazet par d'autres que par moi.... je voulais vous envoyer la Champmeslé pour vous réchauffer la pièce , SÉV. , 16 mars 1672
Et tous ces lieux communs de morale lubrique Que Lulli réchauffa des sons de sa musique , BOILEAU , Sat. X
4Terme de manége. Réchauffer un cheval, se servir des aides un peu vigoureusement, pour le rendre plus actif. 5Terme de jardinage. Réchauffer une couche, y mettre du fumier neuf. 6Se réchauffer, v. réfl. Échauffer son corps, qui s'était refroidi. Il avait froid, il s'est réchauffé à courir. Fig. Reprendre une nouvelle vivacité.
Le bourgeois du Mans se réchauffa pour la comédie , SCARR. , Rom. com II, 17
Il n'y a rien de plus vrai, que l'amitié se réchauffe quand on est dans les mêmes intérêts , SÉV. , à Pompone, 11 oct. 1661
Les dissensions [à Rome] se réchauffent par les prétentions du peuple , BOSSUET , Hist. III, 7
Mes anciens amis, flattés de cette espèce de succès, se réchauffèrent pour moi , STAAL , Mém. t. III, p. 72
Dans un âge où le coeur a déjà perdu sa chaleur naturelle, celui de ce bon vieillard se réchauffa pour moi d'une façon qui surprit tout le monde , J. J. ROUSS. , Confess. XI
XIIe s.
E pur ço tut adès chaudement se vesteit, Qu'il n'enchaïst [ne tombât] en mal par achaisun de freit, E que tost rechaufast quant batre se faiseit , Th. le mart. 155
XIIIe s.
Diverses viandes reschauffées , RUTEB. , 257
Bien m'avez reschaufée et mout bien repeüe , Berte, LII
XVIe s.
Le duc fit rechauffer la batterie de neuf pieces pour haster la capitulation , D'AUB. , Hist. II, 141
Les differences des salades selon leur saison, celle qui doibt estre reschauffée, celle qui veult estre servie froide , MONT. , I, 381
Re..., et échauffer ; wallon, rehâdi ; picard, récaufer ; normand, recofer.