OXYGÈNE

Prononciation : o-ksi-jè-n'
Nature : adj.

Terme de chimie. Gaz oxygène, ou, substantivement, l'oxygène, gaz simple, qui fait partie de l'air atmosphérique et qui entretient la respiration et la combustion. L'oxygène fut découvert, en 1774, par Priestley, en Angleterre, et par Scheele, en Suède ; mais c'est à Lavoisier que l'on doit la connaissance de ses propriétés principales et du rôle important qu'il joue dans le phénomène de la combustion et de la respiration ; c'est Lavoisier qui a donné à ce corps le nom d'oxygène, c'est-à-dire qui engendre des acides ; mais depuis on a reconnu que l'oxygène n'est pas le seul corps qui puisse engendrer des acides : on connaît un certain nombre d'acides qui ne contiennent pas d'oxygène.
L'oxygène est un des corps simples dont la nature se sert le plus fréquemment dans toutes les combinaisons et les décompositions qu'elle exerce , FOURCROY , Connaiss. chim. t. I, p. 141, dans POUGENS
Quoique le gaz oxygène soit si répandu dans la nature, et quoiqu'il y joue un si grand rôle, il n'est connu que depuis quarante-trois ans : c'est à Priestley que la découverte en est due ; il la fit en 1774 , THENARD , Traité de chim. t. I, p. 130, dans POUGENS
Lorsqu'au lieu de respirer le gaz oxygène, ou l'air, qui n'agit dans la respiration de l'homme et des mammifères que par l'oxygène qu'il contient, un animal respire tout autre gaz, il périt plus ou moins promptement ; tous les gaz, excepté l'oxygène, sont donc contraires à la vie , THENARD , ib. t. III, p. 598
Un homme consume par jour, d'après Lavoisier et Séguier et d'après M. Davy, environ 750 litres d'oxygène, ou, ce qui est la même chose, donne lieu à la formation de 750 litres d'acide carbonique, qui, à la température et à la pression ordinaire, contiennent 395 grammes de charbon , THENARD , ib. t. III, p. 595 Oxygène électrisé, l'ozone.
Ox.... oxy.... 1, et ....gène, suffixe ; ainsi dit parce qu'on crut d'abord qu'il entrait dans la composition de tous les acides.