MORGUÉ, ÉE

Prononciation : mor-ghé, ghée
Nature : part. passé

1À qui on fait la morgue. Morgué par un fat. 2Qui fait la morgue.
Monseigneur paraissait rêveur et morgué , SAINT-SIMON , 271, 156
Je vis mettre le roi à table, il me sembla plus morgué qu'à l'ordinaire, et regardant fort à droite et à gauche , SAINT-SIMON , 359, 243