MOMENTANÉ, ÉE

Prononciation : mo-man-ta-né, née
Nature : adj.

Qui ne dure qu'un moment. Un effort momentané.
Lorsque votre impatience aura été suspendue par ces délais momentanés qui lui servaient de digue, avec quelle impétuosité ne se répandra-t-elle pas au moment où il plaira au poëte de les rompre ! , DIDER. , Éloge de Richardson.
Autrefois on écrivait momentanée, même au masculin, pour représenter le latin de plus près. XIVe s.
Chauffaiges qui sont annuelz et momentenez , Ordonn. des rois, t. VII, p. 776
XVIe s.
Son goust est plus momentanée, fluide et caduque , MONT. , I, 69
Ce n'est pas contre la mort que nous nous preparons, c'est chose trop momentanée.... , MONT. , IV, 213
Lat. momentaneus, de momentum, moment (voy. MOMENT 1). Au XVIe siècle, on disait momentain, qui était conforme à l'accentuation de momentáneus( le dernier e et le u sont brefs). MOMENTANÉ. Ajoutez : Terme de phonétique. Consonnes momentanées, voy. EXPLOSIF au Supplément.