MATHÉMATICIEN

Prononciation : ma-té-ma-ti-siin
Nature : s. m.

1Celui qui fait son étude des mathématiques.
Si l'on n'a mis enseigne de poëte, de mathématicien , PASC. , Pens. VI, 15, éd. HAVET.
Qu'un grand mathématicien se travaille tant qu'il voudra l'esprit pour découvrir de nouveaux astres dans le ciel ou pour marquer le chemin des comètes , NICOLE , Ess. de mor. 1er traité, ch. 7
Il [Ozanam] était jeune, assez bien fait, assez gai, quoique mathématicien , FONTEN. , Ozanam.
Il serait inutile de dire que M. Leibnitz était un mathématicien du premier ordre ; c'est par là qu'il est le plus généralement connu , FONTEN. , Leibnitz.
Ceux qui ne voient les mathématiques que de loin, c'est-à-dire qui n'en ont pas de connaissance, peuvent s'imaginer qu'un géomètre, un mécanicien, un astronome, ne sont que le même mathématicien , FONTEN. , Lahire.
Vous ne me ferez pas longtemps l'objection des nues et des exhalaisons qui flottent dans l'air, si vous voulez lire dans le premier mathématicien qui vous tombera sous la main, les lois des fluides , VOLT. , Mél. litt. à M***. Le mathématicien éternel, Dieu.
Je ne puis concevoir comment de si habiles mathématiciens nient un mathématicien éternel , VOLT. , Lett. Mme du Deffant, 27 janv. 1766
S. f. Femme qui s'occupe de mathématiques. Sophie Germain est une mathématicienne assez renommée. Fig.
La nature : je suis le grand tout ; je n'en sais pas davantage ; je ne suis pas mathématicienne ; et tout est arrangé chez moi selon les lois mathématiques , VOLT. , Dict. phil. Nature.
2Il s'est dit anciennement pour astrologue. Le vulgaire a confondu par abus les astrologues sous le nom de mathématiciens, G. NAUDÉ, Apologie pour les grands hommes soupçonnés de magie, ch. V.
On a fait mettre en prison un mathématicien qui s'est avisé de prédire que, le mois prochain, il y aura un grand changement dans la fortune du Mazarin , GUI PATIN , Lett. t. II, p. 181
XIVe s.
Et les mathematiciens appellent tele proportionalité geometrique , ORESME , Eth. 147
XVIe s.
Un citoyen de Cyzique acquit jadis reputation de bon mathematicien, pour avoir apprins la condition de l'herisson ; il a sa taniere ouverte à divers endroicts et à divers vents, et, prevoyant le vent advenir, il va boucher le trou du costé de ce vent là ; ce que remarquant, ce citoyen apportoit en sa ville certaines predictions du vent qui avoit à tirer , MONT. , II, 180
Mathématique.