MAGNÉTIQUE

Prononciation : ma-gné-ti-k'
Nature : adj.

1Terme de physique. Qui appartient à l'aimant, qui y a rapport. Déterminer l'intensité magnétique.
On a observé qu'un aimant bien armé donne à l'acier plus de vertu magnétique qu'il n'en a lui-même , BUFF. , Min. t. IX, p. 184
Les attractions et les répulsions électriques et magnétiques décroissent en raison du carré des distances , LAPLACE , Exposé, I, 15 Barreau magnétique, verge d'acier à laquelle on a communiqué la propriété de l'aimant. Faisceaux magnétiques, barreaux aimantés réunis parallèlement entre eux. Équateur magnétique, courbe formée autour de la terre par la série des points où l'aiguille aimantée reste horizontale. Méridien magnétique, grand cercle qui passe par les pôles magnétiques de la terre, et dans le plan duquel se trouve l'aiguille aimantée. Pôle magnétique, le point voisin du nord vers lequel se dirige l'aiguille d'une boussole. Fluide magnétique, nom que l'on donnait autrefois à la cause des actions magnétiques.
2Qui appartient au magnétisme dit animal. 3Fig. Qui exerce une attraction forte et mystérieuse. Il y a quelque chose de magnétique dans son regard. Lat. magneticus, de magnes ; en grec, le terme signifie aimant, proprement pierre de la Magnésie, province de l'Asie Mineure. Le latin magnetem avait donné dans l'ancienne langue manete : XIIIe s.
Par la vertu de la manete, Une pierre laide et noirete Où li fers volontiers se joint , Biographie univers. au mot Guyot de Provins