IMMATÉRIEL, ELLE

Prononciation : i-mma-té-ri-èl, è-l'
Nature : adj.

Qui est sans matière.
Eu égard qu'étant substance immatérielle , G. NAUDÉ , Apologie, p. 436
Quand un homme serait persuadé que les proportions des nombres sont des vérités immatérielles, éternelles, et dépendantes d'une première vérité en qui elles subsistent et qu'on appelle Dieu , PASC. , Pensées, t. I, p. 306, édit. LAHURE.
Ce que nous appelons espace vide est un espace ayant longueur, largeur et profondeur, immobile, capable de recevoir un corps de pareille longueur et figure ; et c'est ce qu'on appelle solide en géométrie, où l'on ne considère que les choses abstraites et immatérielles , PASC. , Lettre à le Pailleur.
Beaucoup d'attributs primordiaux de cet être si peu connu qu'on nomme matière, sont tous immatériels, c'est-à-dire que ces attributs sont des effets de la volonté libre de l'être suprême , VOLT. , Défense du newtonian.
Lat. immaterialis, de in privatif, et materia, matière.