GIROFLÉE

Prononciation : ji-ro-flée
Nature : s. f.

fém. Ne s'emploie que dans cette locution : cannelle giroflée, l'écorce du giroflier quand elle est dans le commerce. Girofle. Genre de plantes crucifères, dont plusieurs espèces sont cultivées pour la beauté et le parfum des fleurs (genre cheiranthus, L.)
. L'humble giroflée aux lambris suspendue, Comme un doux souvenir fleurit sur des débris , LAMART. , Méd. II, 20 Giroflée de muraille, ou jaune, ou voiline, ou violier jaune, ou ravenelle, cheiranthus cheiri, L. Giroflée des jardins, cheiranthus incanus, L. Giroflée annuelle, ou quarantaine, cheiranthus annuus, L. Giroflée de Mahon, cheiranthus maritimus. La fleur même de ces plantes. Giroflée blanche, rouge. Giroflée double, simple. Fig. et populairement. Donner à quelqu'un une giroflée à cinq feuilles, lui donner un soufflet si fortement appliqué que les cinq doigts y laissent leur trace.
XVIe s.
En la mesme sorte que dessus, ferez du vin-aigre girofleat, y emploiant les giroflées ou oeillets avec quelque peu de cloux de girofle, pour augmenter la senteur , O. DE SERRES , 239
Girofle ; c'est l'odeur qui a fait donner à ces fleurs le nom de giroflée ; Hainaut, génofrée ; génev. géroflée ; wallon, jalofrène, oeillet.