GÉNÉALOGIE

Prononciation : jé-né-a-lo-jie
Nature : s. f.

1Suite d'ancêtres qui établit une filiation. Dresser une généalogie. Arbre de généalogie.
Ceux-ci cherchèrent l'écrit de leur généalogie dans le dénombrement , SACI , Bible, Esdras, II, VII, 64
Une naissance qui efface l'éclat de toutes les généalogies de l'univers , MASS. , Or. fun. Dauph.
Il avait eu la ridicule vanité d'acheter une généalogie , GENLIS , Veillées du chât. t. I, p. 460, dans POUGENS Il se dit aussi des chevaux de pur sang.
Il n'est pas indigne de l'histoire de dire qu'un écuyer arabe qui avait soin de ses chevaux donna au roi leur généalogie ; c'est un usage établi depuis longtemps chez ces peuples [les Turcs], qui semblent faire beaucoup plus d'attention à la noblesse des chevaux qu'à celle des hommes , VOLT. , Charles XII, 7
Fig.
Ce serait bouleverser toute la généalogie des substances du règne animal , BUFF. , Min. t. II, p. 113
2Etude et connaissance de l'origine et de la filiation des familles. Il est savant en généalogie.
Senantes fort en généalogie comme sont tous les sots qui ont de la mémoire , HAMILT. , Gramm. 4
XIIIe s.
Ainsi sunt leur genelogyes, Et sunt par trois fois trois foïes , St Graal, v. 2125
Provenç. genolosia, genologia ; espagn. et ital. genealogia ; du latin genealogia, qui vient du grec, génération, et, traité. GÉNÉALOGIE. Ajoutez : 3Filiation des chevaux de course ; elle est inscrite au stud-book anglais ou au stud-book français.