ÉCOUANE ou ÉCOUENNE

Prononciation : é-koua-n'
Nature : s. f.

1Terme de monnaie. Sorte de lime propre aux ajusteurs, servant à réduire les espèces d'or et d'argent au poids ordonné. 2Terme de tabletier. Après cela, il dégrossit les copeaux avec l'écouenne, qui est un instrument de fer d'un pouce et demi de largeur et d'environ sept pouces de longueur ; il a par-dessous des dents d'acier qui y sont ajoutées et rivées. Cet instrument fait l'office d'une espèce de grosse râpe.
Quand ce copeau a été dégrossi, on achève de le parer par le moyen de l'écouennette, qui n'est autre chose qu'une écouenne plus petite , Dict. des arts et mét. Amsterd. 1767. Tabletier
On peut conjecturer é- préfixe, et couenne, ce qu'on enlève ainsi étant comparé à une couenne. ÉCOUANE. Ajoutez : - REM. Les menuisiers, les ébénistes, les arquebusiers emploient l'écouane, qui sert pour adoucir des rainures cylindriques.