ÉCORNÉ, ÉE

Prononciation : é-kor-né, née
Nature : part. passé.

1Qui a perdu une corne ou ses cornes. Un boeuf écorné. 2Dont un angle est cassé. Livre écorné. Dés écornés, dés émoussés par le frottement. 3Fig. Fortune écornée, fortune qui a subi des diminutions.