emouver

Prononciation : é-mou-vé
Nature : v. a.

Terme du langage populaire et qui représente émouvoir.
Le jeune, un peu émouvé sans doute par les ardeurs de l'été, par le parfum des herbes et le voisinage des fillettes occupées aux champs , BÜRGER , Salons de 1861 à 1868, t. I, p. 214
Au premier plan, un lac encore émouvé par la tempête passagère , BÜRGER , ib. p. 492
Émouver ne peut s'employer que dans le langage populaire. Partout ailleurs c'est d'émouvoir qu'il faut se servir. É- pour es-, préfixe, et mouver, qui est employé comme terme de métier (voy. MOUVER au Dictionnaire) ; dans l'Aunis, emouver, secouer, Gloss. aunisien, p. 100.