emolumenter

Prononciation : é-mo-lu-man-té
Nature : v. n.

Tirer quelque émolument ou profit. Il ne cherche qu'à émolumenter.
Voulant arrêter le cours d'une telle licence que ce procureur s'est donnée au mépris des règlements, plutôt dans la vue d'émolumenter que de rendre service à ses parties qu'il consume en frais , Arrêt du conseil d'État, 27 sept. 1720 Vieux et ne se prenant qu'en mauvaise part.
Émolument. ÉMOLUMENTER. Ajoutez : - REM. Émolumenter, indiqué comme vieux dans le Dictionnaire, n'en est pas moins encore employé dans le style juridique.
Qu'il n'a obéi en dénaturant les valeurs dont il disposait, à vrai dire sans contrôle, qu'à une pensée d'émolumenter sur les honoraires des contrats ou d'alimenter son propre crédit , Arrêt de la Cour d'appel de Paris, 22 avril 1875, dans Gaz. des Trib. 17 mars 1876, p. 267, 4e col.