elixir

Prononciation : é-li-ksir
Nature : s. m.

Terme de pharmacie. Nom générique de préparations qui résultent du mélange de certains sirops avec des alcoolats. L'élixir de longue vie.
Les charlatans qui avertissent le public de se donner de garde de ceux qui contrefont leur élixir , VOLT. , Lett. Marin, 24 nov. 1764
Elle faisait des élixirs, des teintures, des baumes , J. J. ROUSSEAU , Conf. II Fig. et par plaisanterie, ce qu'il y a de meilleur, de plus précieux dans quelque chose.
Le bel honneur au roi, d'avoir à son service Le pressis, l'élixir de toute la malice , BOURSAULT , Fables d'Ésope, IV, 5
L'unisson des sentiments dans cet élixir à part d'une dévotion persécutée imposa à l'archevêque de Cambrai , SAINT-SIMON , 127, 145
XIIIe s.
Ne d'elissir n'a nule envie , Roman de la poire
XIVe s.
Je fais par mes secrets celestes Oeuvres parfaictes et honestes, Dont aucuns voyant mes oracles Les ont jugés quasi miracles ; Comme il appert en l'elixir Dont tant de biens sont à issir , Nat. à l'alch. err. 509
Portug. elexir ; de l'arabe al, le, et aksir, quintessence. ÉLIXIR. - ÉTYM. Ajoutez : D'après Fleischer, suivi par Defrémery, le mot arabe vient du mot grec, proprement médicament sec, mais dont la signification a pris ensuite une plus grande extension.