eglantier

Prononciation : é-glan-tié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des é-glan-tié-z en fleur
Nature : s. m.

1Nom donné à plusieurs espèces de rosiers, et particulièrement au rosier canin et au rosier églantier, qui croissent dans les buissons. 2Terme de zoologie. Espèce de raie. XIe s.
Dessouz un pin, delez un eglenter , Ch. de Rol. VIII
XIIe s.
Il garde avant [regarde en avant] desouz un aiglenter , Ronc. p. 79
XIIIe s.
Alez moi dire [à] Ugon sans point d'arestement, Qu'en mon pere verger [je] l'atendrai sous l'aiglent , AUDEFR. LE BAST. , Romancero, p. 33
Par ronces et par esglentiers, Dont en la haie avoit assés, Sui maintenant oultre passés , la Rose, 2826
XVe s.
Quant je voy dessous l'arglantier La bergiere.... , Mystère de la conception de J. C. sc. 40
XVIe s.
Le fruit de l'esglantier non encore meur, deschargé de ses pepins, confit au sucre à mode de cotignac , O. DE SERRES , 926
Norm. argancier ; Berry, arlantier ; provenç. aguilen (voy. ÉGLANTINE).