ecroulement

Prononciation : é-krou-le-man
Nature : s. m.

Chute d'un mur, d'un édifice, d'une montagne, etc.
Ils l'aperçoivent [Rostopschine] au milieu des flammes qu'il attise, sourire à l'écroulement de cette superbe demeure , SÉGUR , Hist. de Napol. VIII, 9 Fig. L'écroulement de la fortune d'un ministre.
Mes compagnons, vous le rappelez-vous ce champ funeste où s'arrêta la conquête du monde, où vingt ans de victoires vinrent échouer, où commença le grand écroulement de notre fortune ? , SÉGUR , ib. IX, 4
Écrouler.