ecoeurement

Prononciation : é-keu-re-man
Nature : s. m.

État de celui qui est écoeuré. Je ne dirai pas tout ce que l'on réserve d'écoeurement aux pauvres consultants que l'on parque dans des salles d'attente [aux consultations gratuites des hôpitaux], le Progrès médical, 16 déc. 1876, p. 882.