ecobuer

Prononciation : é-ko-bu-é
Nature : v. a.

Terme d'agriculture. Pratiquer l'écobuage. XVIe s.
Ils doivent le droit de champart et de terrage, quand ils egobuent, à la cinquieme gerbe , Nouv. coust. gener. t. IV, p. 410
Origine inconnue. On trouve dans l'ancien français escobatre, dont le sens est indéterminé : Sur les rivages et les pors Par où li ewage s'embatent, Qui tant souvent vous escobatent, Maintenez bien vostre franchise, Roman de Brut, f° 48, dans LACURNE. Écobuer se rattache-t-il à escoube. balais ; bas-lat. escobare, balayer ? Faut-il voir, dans la première partie du mot, escot, bâton, comme dans écoperche ? Dans le nom normand d'une plante : l'herbe à l'écopisse (herbe qui fait saliver sans doute et que je ne connais pas, LE HERICHER, Add. à l'essai sur la flore popul. de Normandie, p. 2), escopisse vient de l'ancien verbe escopir, cracher.