eclatement

Prononciation : é-kla-te-man
Nature : s. m.

Action d'éclater ; résultat de cette action. Sur cent fusils à deux coups qui éclatent, l'éclatement a lieu quatre-vingt-quinze fois dans le canon gauche, parce que c'est le canon où par mégarde on met presque toujours double charge.
Tout le monde a vu un vitrier, armé d'une petite pointe de diamant, tracer sur le verre un imperceptible sillon qui en fend la croûte et qui permet ensuite de le diviser par éclatement , BABINET , Revue des Deux-Mondes, 15 févr. 1855, p. 815 Terme de jardinage. Action de faire éclater une branche trop vigoureuse.
XVIe s.
Il tomba une pierre du ciel avec un horrible esclatement , PARÉ , Monstres, app. IV
Aus hauts cris de leurs miserables veufves, aus esclatemens de leurs petits enfans , M. DU BELLAY , Mém. t. V, p. 382, dans LACURNE
Éclat.