eclairement

Prononciation : é-klê-re-man
Nature : s. m.

L'action d'éclairer.
Dans l'hiver de 1755 à 1756, un grand nombre de particuliers firent allumer la nuit des lanternes devant leurs maisons pour éclairer la rue, et ils continuèrent cet éclairement pendant tout l'hiver , J. PICOT , Hist. de Genève, t. III, p. 303, dans HUMBERT, Gloss.
XIIIe s.
Se demain atendés jusqu'à l'esclairement [jusqu'au jour] , Ch. d'Ant. VI, 457
XVe s.
Furent merveilleux tonnerres, corruscations et esclairemens , JUVÉNAL DES URSINS , Hist. de Charles VI, p. 146, dans LACURNE
Éclairer ; provenç. esclairamen.