echelette

Prononciation : é-che-lè-t'
Nature : s. f.

1Sorte de petite échelle attachée à côté du bât pour y accrocher des gerbes, des bottes de foin ou des légumes, etc. 2Ridelle qu'on met sur le devant d'une charrette, et qui sert à retenir la charge. 3Outil de passementier. 4Terme de musique. Instrument dit aussi régale, formé de lames de bois dur qu'on touche avec une petite boule d'ivoire attachée à une petite baguette. 5Terme de marine. Laize de toile à voile, dont la tête ne correspond pas, suivant le droit fil, à la laize qui est au-dessus. 6Grimpereau de muraille, oiseau. XIIe s.
Et li poitrax fu à or estelé, Tot environ d'escheletes ovré ; Quant li chevax a un petit alez, L'or retentist et a un son geté , golant, dans DU CANGE, Gloss. fr.
XVIe s.
Les rasteliers ou escheletes, ou draches, diversement nommées, esquelles les grains des raisins se tiennent , O. DE SERRES , 208
On y accomodera au devant une eschelete portant de petits degrés, par lesquels la poulaille se rendra aisément dans le gelinier , O. DE SERRES , 348
Diminutif d'échelle. ÉCHELETTE. Ajoutez : 7Compte par échelette, compte dans lequel les à-compte sont imputés sur les intérêts avant de l'être sur le capital.