echecs

Prononciation : é-chè ; l's se lie : des é-chè-z en ivoire
Nature : s. m. plur.

1Jeu qui se joue à deux personnes, sur un damier de 64 cases, avec huit pièces et huit pions de chaque côté.
Le premier joueur d'échecs du royaume , HAMILT. , Gramm. 10 Aux échecs les fous sont les plus près des rois, signifie qu'à la cour et près des princes les gens peu raisonnables sont souvent en grande faveur.
Les fous sont aux échecs les plus proches des rois , RÉGNIER , Sat. XI
Fig.
Il se passa en Flandre des choses plus intéressantes ; ce fut d'abord un beau jeu d'échecs [savantes opérations militaires], et plusieurs marches du prince d'Orange , SAINT-SIMON , 80, 91
2L'ensemble des pièces de ce jeu. Des échecs en ivoire. XIe s.
As eschecs jouent li plus saige et li viel , Ch. de Rol. VIII
XIIe s.
D'eschas, de riviere et de chasse, [je] Voil que du tout [il] aprenge et sace [sache] , BENOÎT , V. 11537
XIIIe s.
Puis aprist il as tables et as eschas jouer, Parise la duchesse , DU CANGE , scacatus.
Joweir aux escas et ez tables , DU CANGE , ib.
XVe s.
Et trouva le comte de Hainaut son neveu qui jouoit aux eschecs au comte de Namur , FROISS. , I, I, 119
Provenç. escac ; espagn. et portug. xaque ; du persan sha, roi. La locution échec et mat, qui signifie en persan : le roi est mort, a donné le nom au jeu et aux pièces du jeu.