ecarbouiller

Prononciation : é-kar-bou-llé, ll mouillées, et non é-kar-bou-yé
Nature : v. a.

Terme populaire. Réduire en fragments, en écachant. Écarbouiller la tète.
Enfin, finit la destinée Du redoutable Alcionée, De sa masse l'écarbouillant , SCARR. , Gigantom. ch. v, dans LEROUX, Dict. comique. S'écarbouiller, v. réfl. Être écarbouillé. Il s'écarbouilla en tombant. Beaucoup de personnes prononcent escarbouiller.
XVIe s.
Ez ungs escarbouilloit la cervelle, ez autres rompoit bras et jambes , RABEL. , Garg. I, 27
Ny plus ny moins que font ceux qui sont picquez de l'escorpion ; le plus souverain remede qu'ils ont, c'est de le tuer ou l'escarbouiller et l'appliquer sur la morsure et playe qu'il a faite , BRANT. , Dames gal. t. I, p. 97, dans LACURNE
Champen. écrabouiller ; Bruxelles, scrabouilles, le résidu du charbon non entièrement consumé. La forme du mot montre que c'est excarbunculare, réduire en charbon, et, de là, mettre en pièces (voy. ESCARBOUCLE).