eborgnement

Prononciation : é-bor-gne-man
Nature : s. m.

Action d'éborgner ; état de celui qui est éborgné. XVIe s.
Ce nom d'esclaire, en latin chelidonium, est donné à ceste herbe, à cause que d'icelle les arondelles guerissent leurs petits de l'esborgnement, selon la commune creance , O. DE SERRES , 615
Éborgner.