ebionite

Prononciation : é-bi-o-ni-t'
Nature : s. m.

Hérétique qui croyait que le Christ était un homme né naturellement de Joseph et de Marie, et que l'observation de la loi de Moïse était obligatoire. Ébion, hérésiarque vers l'an 70 de l'ère chrétienne. Selon Renan, Vie de Jésus. liv, I, ch. 11, de l'hébreu ébion, pauvre, saint, ami de Dieu.